Imprimer

Responsabilité du contenu

Le contenu de nos pages a été compilé avec la plus grande considération. En aucun cas, nous ne pouvons garantir l’exactitude, la conformité ou l’actualité du contenu. Comme indiqué dans les dispositions légales, nous sommes également responsables de notre propre substance sur ces pages du site. Dans cette circonstance, si ce n’est pas trop un problème, gardez à l’esprit que nous ne sommes pas non plus tenus d’examiner simplement les données transmises ou collectées auprès de tiers, ou les conditions d’enquête qui indiquent un comportement criminel. Nos engagements d’évacuer ou d’entraver l’utilisation des données en vertu de la plupart des lois pertinentes n’en sont pas affectés conformément aux §§ 8 à 10 de la loi sur les télémédias (TMG).

Responsabilité syndicale

La responsabilité du contenu des liens externes (vers des pages de tiers) incombe exclusivement aux administrateurs des pages liées. Au moment de la connexion, nous n’avons connaissance d’aucune infraction. Si nous prenons connaissance d’une usurpation de la loi, nous expulserons immédiatement la connexion individuelle.

En général, la règle du point de départ de la nation s’applique, comme indiqué au § 3 Abs. 1 TMG, ce qui signifie que les associations externes ne dépendent pas du prérequis de la gravure. En tout cas, beaucoup d’associations n’ont pas la moindre idée qu’un espace d’affaires en France (un espace de travail suffit désormais dans un espace de coopération) nécessite un engagement de gravure. Il en est de même si l’association étrangère cible directement le marché français avec son site internet, par exemple, si elle attire effectivement des clients en France. Pour cette situation, l’association en question doit rendre accessible une gravure, compte tenu du fait que les acheteurs français ont – comme l’indique un jugement du tribunal de grande instance de Paris a.M. (Arrêt du 28.03.2003, Az. 3-12 O 151/02) – un enthousiasme pour savoir de quelle loi dépend l’association à distance, qui est précisément la personne de contact et quels liens organisationnels existent